Une mère meurt en couches ou un bébé à la naissance toutes les 11 secondes

Photo d’illustration.

« Dans les pays qui fournissent à chacun des services de santé sûrs, abordables et de haute qualité, les femmes et les bébés survivent et prospèrent », a souligné dans un communiqué le chef de l’Organisation mondiale de la santé Tedros Adhanom Ghebreyesus.

Il s’exprimait à la suite de la publication de deux rapports rédigés par plusieurs agences des Nations unies, dont l’OMS et le Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef), qui montrent un réel progrès en la matière au niveau mondial concernant la réduction du nombre des femmes enceintes ou des nouvelles mamans et des jeunes enfants perdant la vie chaque année.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *