Trafic d’immigrants clandestins, y compris de mineurs: le clan pakistanais arrêté

Même un avocat turinois parmi ceux qui ont favorisé les pratiques d’obtention de permis de séjour, désormais le bénéficiaire de l’obligation de séjour

Depuis l’aube, plus de 60 carabiniers du commandement provincial de Turin exécutent dans le Piémont et dans d’autres localités du territoire une ordonnance de mise en détention préventive émise par le juge d’instruction de Turin à la demande du ministère public – Groupe du crime organisé commun sécurité urbaine – contre des membres d’un groupe d’étrangers du Pakistan, de l’Inde et du Bangladesh qui avaient organisé le trafic de leurs compatriotes clandestins, y compris des mineurs.

Les enquêtes des carabiniers ont permis de saisir de faux documents attestant des déclarations d’hospitalité et d’états de famille. Parmi les personnes favorables aux pratiques en matière d’obtention de permis de séjour, un avocat de Turin, bénéficiaire d’une obligation de résidence. La recherche de maison et de studio est en cours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *