Salvini visé par le mouvement de protestation des “sardines” qui prend de l’ampleur

Dans la ville de Modène, au nord de l’Italie, quelque 7.000 personnes ont manifesté en silence hier soir contre le politicien Matteo Salvini. Il s’agit de la deuxième manifestation de ce nouveau mouvement de protestation appelé “sardines”. D’autres actions sont prévues dans le courant de la semaine. Les manifestants rejettent le discours du leader de la Lega Nord.

Les “sardines” sont nées la semaine dernière à Bologne. L’idée est partie d’un groupe de quatre amis qui ont invité d’autres personnes à participer à une manifestation contre la Lega Nord. Ce parti est de plus en plus populaire dans la région de l’Émilie-Romagne, au nord de l’Italie, où la gauche est au pouvoir depuis des années. Il séduit notamment par son discours anti-immigration.

Environ 12.000 à 15.000 personnes ont répondu à l’appel jeudi et se sont rassemblées sur la place centrale de Bologne pour protester contre le ministre de l’intérieur. “Nous avons décidé d’essayer de rassembler 6.000 personnes sur la Piazza Maggiore “, explique Andrea Garreffa, l’un des quatre fondateurs du mouvement. “Finalement, il y a eu entre 12.000 et 15.000 personnes. Il y avait des gens de tous âges, entassés comme des sardines sous la pluie. Leur présence était un message de résistance contre la haine que l’extrême droite veut apporter en Émilie-Romagne”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *