Nigeria: 108 personnes sauvées d’une maison de correction islamique

Cent-huit personnes détenues dans une maison de correction islamique de l’Etat de Kwara (centre) ont été libérées dans le cadre d’une vague de raids contre ces établissements, a déclaré vendredi la police locale.

“Nos hommes ont agi sur la base de rapports de renseignements et ont sauvé 108 détenus du centre jeudi”, a déclaré le porte-parole de la police de l’Etat, Okansanmi Ajayi.

Parmi les personnes libérées lors de l’opération menée à Ilorin, la capitale régionale, se trouvaient 103 hommes et 5 femmes, âgés de 6 à 45 ans.

“Leur apparence montre qu’ils étaient maintenus dans des conditions insalubres. Ils étaient visiblement mal nourris et malades”, a-t-il ajouté.

Il s’agit du sixième raid de ce genre mené au Nigeria en moins d’un mois.

Mercredi, 15 personnes ont ainsi été libérées d’un centre similaire, informel, situé dans un appartement résidentiel de l’Etat d’Adamawa (nord-est).

Fin septembre, le Nigeria avait découvert avec effroi l’existence d’une école coranique à Kaduna (nord), où plus de 300 garçons, dont des mineurs, étaient victimes de torture et de viol, avant d’être secourus par la police.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *