L’étudiant SOD entièrement pris en charge par le Président Macky Sall.

Bonne nouvelle, l’étudiant Sadio Ousmane Diedhiou sera évacué en France dans les plus brefs délais.  le président Macky Sall s’est impliqué pour sa prise en charge, grâce à l’implication du Dr Ngom, cardiologue établi à Bordeaux et coordonnateur de conciergerie médicale (SENECARE). Il était aussi médecin de feus Ousmane Tanor Dieng et de Cheikh Bethio Thioune  selon l’observateur.

Sollicité par l’Amicale des étudiants , Dr  Khadim Ngom a réussi à faire ramener le devis d’hôpital qui était dans un premier temps de 288 millions Fcfa, à 100 millions, et vingt pour les frais de voyage, d’accompagnement et d’hébergement de Sadio Ousmane Diedhiou. Ironie du sort, c’est un étudiant en 8e année de médecine.

SOD comme on l’appelle sur les réseaux sociaux où son visage est devenu familier,  souffre d’une aplasie médullaire et son opération nécessite la somme de 280 millions FCFA pour une évacuation en France. Ses camarades étudiants s’étaient mobilisés dans un premier temps, en lançant une collecte de fonds sur les réseaux sociaux , ainsi qu’une quête à travers les rues de Dakar pour rassembler la somme devant servir à sa prise en charge médicale.  C ‘est ainsi qu’une somme de plus de 98 millions CFA a été réunie.

Avant que l’Etat ne vienne les appuyer ce 11 janvier 2021, en promettant de venir en aide à l’étudiant Sadio Ousmane Diedhiou. Et en mettant sur la table l’intégralité  de la somme nécessaire à son évacuation, soit 120 millions. D’après le directeur du COUD, « des dispositions vont être prises pour un virement des 100 millions directement à l’hôpital, et des 20 millions dans le compte de l’étudiant malade. ce dernier pourra rejoindre la France dans les prochains jours, et commencer son traitement ». 

Mais le Dr Danfakha, coordonnateur de la collecte de fonds, se veut prudent : « je n’ai pas eu vent de cette prise en charge offerte par le chef de l’Etat.  Rien  n’est encore formalisé. »

par ailleurs, il précise: «  Vu que le pronostic vital de notre camarade sera engagé si aucun traitement n’est entrepris dans les prochains jours, un contact a été établi avec le CHU de Bordeaux par l’intermédiaire de SENECARE, qui propose un devis beaucoup plus accessible. Le départ de notre camarade sera acté dans les plus brefs délais vu l’urgence de la situation « . Parce que l’aplasie médullaire est une maladie rare qui nécessite une greffe de moelle osseuse, une intervention qui ne peut se faire au Sénégal, car inexistante.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *