Les migrants malades ne seront pas expulsés des Etats-Unis

L’administration Trump est revenue sur son projet d’expulser les migrants en situation irrégulière qui suivaient des traitements lourds, aux Etats-Unis, ainsi que leurs familles. Cette décision avait provoqué une vague de protestations dans le pays.

Les migrants qui bénéficient de traitements médicaux lourds aux Etats-Unis ne seront pas expulsés. Pour l’instant, en tout cas. Les services de l’immigration (l’USCIS) ont confié  au « New York Times » qu’ils revenaient sur leur décision.

La semaine dernière, l’agence Associated Press révélait l’existence de courriers envoyés par l’USCIS aux personnes qui bénéficiaient de cette protection et souhaitaient renouveler leur demande. Il leur était indiqué qu’ils avaient 33 jours pour quitter le pays. Une nouvelle offensive, alors que l’administration Trump  multiplie les fronts, contre l’immigration légale et illégale .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *