L’Eglise du Luxembourg accueille deux familles de migrants de Lesbos

Featured Video Play Icon

L’archidiocèse de Luxembourg et le cardinal Jean-Claude Hollerich ont accueilli huit réfugiés koweïtiens et syriens, dont quatre enfants, des camps de Lesbos. L’Église catholique du Grand-Duché européen subviendra à leurs besoins. En mai dernier, la mission menée par le Cardinal Krajewski sur l’île grecque, sur les traces du Pape François.
Jade Aquilin – Cité du Vatican

La préoccupation de l’Eglise de François pour les migrants, en particulier ceux qui sont réfugiés à Lesbos, a le visage de deux familles de réfugiés qui sont arrivés aujourd’hui à l’aéroport de Luxembourg. Huit d’entre eux, adultes et enfants, tous des camps de l’île grecque, seront pris en charge par l’archidiocèse dirigé par le nouveau cardinal Jean-Claude Hollerich.

LIRE ÉGALEMENT
Le Pape fait un don de 100 000 euros à Caritas Hellas pour soutenir les migrants
09/05/2019
Le Pape fait un don de 100 000 euros à Caritas Hellas pour soutenir les migrants
Les embrasser, dans un mélange d’émotion et de joie, signe d’une profonde persévérance, c’est le même cardinal, président de la Commission des Épiscopats de l’Union européenne (Comece), qui avait participé en mai dernier à la mission à Lesbos de l’Élemosinière apostolique, le cardinal Konrad Krajewski.

En mai, la mission de Lesbos
Sur les traces du Pape François, qui s’est rendu à Lesbos le 16 avril 2016, la délégation du Vatican, avec le soutien de la Communauté de Sant’Egidio et de la Section des migrants et des réfugiés du Département pour le développement humain intégral, a apporté la solidarité du Pontife aux migrants de l’île, dans ce bras de mer qui, à quelques kilomètres de la Grèce, sépare la Turquie : il y en avait 7 000, Afghans, Irakiens, Iraniens, Syriens, Koweitiens, Nord africains.

Le Koweït et la Syrie, les pays d’origine
Aujourd’hui, le Grand-Duché de Luxembourg, qui compte un peu plus de 600.000 habitants, grâce à un couloir humanitaire à l’intérieur des frontières européennes et à la collaboration entre l’Eglise et les autorités locales et grecques, a accueilli les deux familles au siège de l’archevêché.

LIRE PLUS
Krajewski à Lesvos : des corridors humanitaires doivent être ouverts en Europe
10/05/2019
Krajewski à Lesvos : des corridors humanitaires doivent être ouverts en Europe
Après leur arrivée à l’aéroport de Luxembourg, les familles exclusivement arabophones, l’une du Koweït avec deux enfants âgés de 8 et 5 ans et l’autre de Syrie avec des jumeaux âgés de presque deux ans, ont été accueillies à la résidence du cardinal Hollerich pour un déjeuner de bienvenue, avant leur transfert pour une période de 10-12 jours vers un centre pour réfugiés où les formalités médicales et administratives requises par les autorités luxembourgeoises seront accomplies. Ensuite, ils se rendront dans le logement qui les accueillera et leurs besoins, pendant deux ans, seront pris en charge par l’Eglise catholique luxembourgeoise.

Hollerich : l’interview de mai dernier à Lesbos
Des gens de bonne volonté
Lors de la mission de Lesvos, c’est l’archevêque de Luxembourg qui s’est joint au cardinal Krajeswski pour exhorter les pays européens à une solidarité concrète et à une “charité active” : “quand les gens souffrent et perdent espoir – a-t-il dit à Vatican News – les gens de bonne volonté doivent réagir”. Six mois se sont écoulés et ce souhait du Cardinal Hollerich s’est transformé en un engagement concret envers ceux qui porteront toujours avec eux des histoires de guerre, de souffrance et de pauvreté, mais qui maintenant ouvrent certainement un nouveau chapitre dans leur vie.

Traduit avec www.DeepL.com/Translator

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *