Le jeune écrivain Sénégalais annonce la sortie de son second livre

L’auteur de Écrire pour agir, publié en octobre 2019, a annoncé, sur sa page Facebook, la sortie de son second livre dont le titre attire l’attention des internautes : Journal d’un confiné. La sortie littéraire est prévue en mi-septembre 2020. 

En confinement depuis le début de la pandémie du covid-19, le jeune écrivain de Sédhiou, connu pour la densité et la beauté de sa plume, a profité de son retrait pour réfléchir sur la crise sanitaire qui a secoué le monde.  En attendant de faire une interview avec l’auteur, voici ce que nous lisons sur la quatrième de couverture de Journal d’un confiné : 

« Journal d’un confiné promène un regard critique vis-à-vis de l’attitude des sénégalais et du retard de notre gouvernement dans les prises de décisions et, en même temps, peint la crise de l’âme de l’écrivain que je suis. Aussi, il passe en revue la situation qui sévit dans le monde en cette période de crise sanitaire. En tant qu’écrivain et chroniqueur, j’ai observé le mouvement des hommes et le traitement de l’actualité pour que, par le moyen de la littérature, je puisse donner du sens à mon confinement en écrivant pour survivre à la douleur du massacre de la pandémie du covid-19. Pour reprendre Victor Hugo, « Ah ! quand je parle de moi, je vous parle de vous. Comment ne le sentez-vous pas ? Ah ! Insensé qui croit que je ne suis pas toi ! ». 

Le choix d’un journal littéraire, dont le fond est une réflexion sur le basculement du monde entier dans une autre catégorie de vie et qui cherche à être fidèle aux faits, relève de l’instinct du chroniqueur que je suis qui, en commentant l’actualité, étale ses observations. Au fil des pages, je laisse entrevoir mes empreintes littéraires qui m’obligent parfois de musarder en quittant ainsi l’actualité pour me fondre dans ma passion : les livres. Mon journal, en effet, vacille entre une écriture qui pe(a)nse le Sénégal en période de crise sanitaire et mes activités journalières qui, souvent marquées par mes lectures et devoirs citoyens, me permettent de vivre le confinement et d’échapper à la douleur. »

Très prochainement, Afri4 media fera une interview avec El Hadji Omar Massaly pour évoquer les sujets développés dans son livre. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *