ISEG : Les nervis de Diop bloquent l’entrée au personnel

Les travailleurs de l’Institut supérieur d’entrepreneurship et de gestion (Iseg) ont eu la surprise matinale d’être interdits d’entrer à leur lieu de travail par des nervis engagés par le maître des céans. Ces salariés voulaient partager avec la presse leur souci d’arriérés de salaires de plus de trente (30) millions.

Après quelques échanges de mots aigres-doux, les travailleurs de l’Iseg ont fait face à la presse, avant que les policiers dirigés par le commandant Sylla ne les dispersent pour occupation de la voie publique sans autorisation.

Ces travailleurs promettent de porter l’affaire devant les juridictions compétentes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *