Haïti / Bahamas / Immigration Poursuite de la chasse aux sans-papiers haïtiens aux Bahamas

Les autorités des Bahamas ont annoncé mercredi avoir appréhendé un groupe de 39 ressortissants haïtiens, dits en situation irrégulière, sur l’ile de Great Inagua. Un premier groupe de 58 migrants haïtiens avaient déjà été arrêtés près d’Isla Grande le mois dernier.

Nassau, le 12 décembre 2019. – 39 ressortissants haïtiens, 26 hommes et 13 femmes, dits en situation irrégulière, ont été appréhendés par les autorités des Bahamas dans le cadre de l’application d’une politique de « Tolérance-zéro » contre les sans-papiers vivant sur l’archipel.

Déjà le mois dernier, pas moins de 58 migrants haïtiens avaient été interceptes aux fins d’être rapatriés en Haïti. Les ressortissants haïtiens sont les plus affectés par l’ouragan Dorian qui avait ravagé l’archipel l’été dernier, provoquant des dégâts pour environ 7 milliards de dollars et faisant jusqu’à 1000 disparus, en majorité des haïtiens qui vivaient dans des zones d’habitation construites sans autorisation dans les Abaco et Grand Bahamas, dans le nord-ouest du pays.

Les autorités de Nassau ont profité du fait qu’un nombre important de personnes affectées dans ces deux groupes d’îles étaient des Haïtiens sans permis de séjour pour annoncer la démolition des maisons construites de manière irrégulière ainsi que l’expulsion de quiconque reste sur l’archipel sans autorisation.

Le resserrement de l’application des lois sur l’immigration a conduit de nombreux haïtiens à se retrouver en prison pour des délits mineurs liés à la violation des réglementations locales en matière d’immigration.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *