E-commerce : Alibaba cherche son sésame africain

Alibaba, le géant chinois de la vente en ligne, n’oublie pas le continent dans sa politique d’internationalisation et veut contribuer au renforcement du secteur privé local.

Le continent devrait suivre avec attention les évolutions en cours à la tête d’Alibaba, le géant chinois de l’e-commerce. En annonçant, le 10 septembre 2018, soit le jour de ses 54 ans, qu’il quitterait douze mois plus tard la présidence exécutive du groupe qu’il a créé en 1999, Jack Ma inaugurait une nouvelle phase de développement pour Alibaba, avec l’Afrique au cœur de ses ambitions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *