Comment Facebook veut relier nos cerveaux aux machines

Une équipe de chercheurs américains est parvenue à traduire en mots l’activité du cerveau, via des algorithmes. Une étape de plus vers l’ambition partagée par d’autres entreprises, comme celle d’Elon Musk, de créer un lien direct entre le cerveau humain et les machines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *