Ce que risque Sebastian Coltescu, le 4e arbitre accusé de racisme envers Pierre Achille Webo

La scène a fait le tour de la planète. Mardi soir, à l’occasion de la dernière journée de la Ligue des champions, la rencontre opposant le PSG à l’Istanbul Basaksehir a été interrompue puis reportée en raison des propos à connotation raciste tenus par le 4e arbitre Sebastian Coltescu à l’endroit de Pierre Achille Webo.

Dans la foulée de ses événements, l’instance européenne annonçait l’ouverture d’une enquête disciplinaire et le 4e arbitre peut s’attendre à une sanction de la part de l’UEFA comme le prévoit l’article 14 du règlement.

«Toute personne (…) qui porte atteinte à la dignité d’une personne ou d’un groupe de personnes pour quelque motif que ce soit, notamment sa couleur de peau, sa race, sa religion, son origine ethnique, son sexe ou son orientation sexuelle, sera passible d’une suspension d’au moins dix matches ou pour une durée déterminée, ou de toute autre sanction appropriée »

Non retenu pour la saison prochaine par la fédération roumaine, Coltescu a sans doute dirigé son dernier match au Parc des Princes. D’ailleurs, L’Équipe annonce également que l’arbitre principal est dans le collimateur. En effet, il n’est pas exclu qu’Ovidiu Hategan, dépassé par les événements, soit sanctionné lui aussi.

Devenue historique dans la lutte contre le racisme dans le football, le rendez-vous de Ligue des champions entre le Paris SG et le Basaksehir Istanbul a trouvé mercredi un épilogue émouvant et spectaculaire (5-1), au lendemain de son interruption sur fond d’accusations visant le 4e arbitre, Sebastian Coltescu. Mais le PSG, en plus de l’attitude louable de ses joueurs en solidarité avec les Turcs, s’est également fendu d’un très beau geste.

https://youtube.com/watch?v=w9S51WhYHHg%3Ffeature%3Doembed

Achille Webo, l’adjoint de l’entraîneur de Basaksehir, a reçu un cadeau de la part du club après le match de Ligue des champions mercredi soir. Les Parisiens lui ont donné un maillot, signé par tous les joueurs, pour montrer leur soutien suite à l’incident raciste dont il a été victime.

Webo a reçu le soutien du clan parisien, solidaire. Une banderole déployée par les supporters dans le Parc des Princes avant la rencontre, mais aussi un joli cadeau à la fin du match : un maillot parisien à son nom signé par tous les joueurs, remis par le président du club Nasser Al-Khelaïfi.

Une scène filmée par Basaksehir et diffusée sur les réseaux sociaux du club turc. De belles images après une soirée tristement historique mardi.

Place désormais au quiz : dans quel club Achille Webo a-t-il terminé sa carrière professionnelle ? A : Fenerbahce B : Club Nacional C : Istanbul Basaksehir. Le résultat sera donné dans l’une de nos prochaines vidéos.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *