Au Sénégal, la chimiothérapie désormais gratuite pour certains types de cancer

Featured Video Play Icon

Depuis le 1er octobre, les patientes sénégalaises atteintes de cancers du sein et du col de l’utérus bénéficient d’une prise en charge gratuite de la chimiothérapie. Reportage

Bonne nouvelle pour les malades du cancer au Sénégal. Depuis le 1er octobre, la prise en charge de la chimiothérapie administrée pour les cancers du sein et du col de l’utérus est désormais gratuite. Il s’agit des cancers les plus fréquents chez la femme dans le pays. Le coût du traitement des autres cancers est par ailleurs réduit de 60 %.

Avant cette mesure, “c’était quasiment 30 % des malades qui étaient perdus de vue, explique à France 24 le cancérologue Doudou Diouf. Et quand on les rappelait, ils disaient qu’ils n’avaient pas les moyens de venir faire leur chimiothérapie surtout par rapport à la régularité qu’on leur demandait. Parce que la chimio, c’est pas tous les mois… En général, c’est tous les 21 jours ou tous les 15 jours, voire toutes les semaines.”

Mais il reste encore beaucoup à faire dans le domaine. La mesure de gratuité ne concerne que la chimiothérapie. La chirurgie ou encore la radiothérapie restent à la charge du patient. Les autorités sanitaires doivent également mettre l’accent sur la prévention. Une mammographie reste encore très coûteuse pour les patientes. Or, 2500 nouveaux cas de cancer du sein et du col de l’utérus sont diagnostiqués chaque année au Sénégal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *