Affaire 94 milliards : Mamour Diallo blanchi par ses pairs

La Commission d’enquête parlementaire à blanchi l’ancien Directeur général des Domaines du Sénégal, Mamour Diallo. Cela fait suite à l’affaire dite du Titre Foncier (TF) 1451. Une question agitée par le député Ousmane Sonko.

Mamour Diallo blanchi

A l’issue des travaux de la Commission d’enquête parlementaire de l’Assemblée nationale, l’ancien Directeur général des Domaines du Sénégal, Mamour Diallo, aurait été lavé de tout soupçon.

Une trentaine de personnes auditionnées

Durant plusieurs mois, le débat sur le Titre Foncier (TF) 1451 a défrayé la chronique. Les attaques et contres-attaques entre le député Ousmane Sonko et certains responsables de la mouvance présidentielle autour de la personne de Mamour Diallo, ont obligé l’Assemblée nationale à se pencher sur la question. En effet, une trentaine de personnes, y compris l’ancien Directeur des Domaines du Sénégal, ont été auditionnées par la Commission d’enquête parlementaire dirigée par le député Cheikh Seck. A noter que « l’accusateur« , Ousmane Sonko, n’a pas déféré à la convocation de ses collègues.

Résultats d’enquête

Pour l’heure, des détails n’ont pas encore filtré des résultats de la Commission d’enquête parlementaire, si ce n’est le fait que l’ex Dg des Domaines du Sénégal, Mamour Diallo, serait blanchi. En effet, une conférence de presse sera organisée dans les prochaines heures, par Cheikh Seck et Cie, qui présenteront les conclusions officielles de l’enquête qui aura duré un peu plus de 2 mois.

94 milliards

Lors d’une conférence de presse, en 2018, le député Ousmane Sonko avait accusé Mamour Diallo d’avoir détourné la rondelette somme de 94 milliards de FCfa sur une affaire foncière.  « Il n’est pas à son coup d’essai, car il a été épinglé par d’autres rapports, notamment par l’IGE et la Cour des comptes. J’ai saisi tous les organes de contrôle mais, il n’y a que l’Ofnac qui a réagi. Or, cela est un crime économique« , dénonçait Sonko. Et, de fil à aiguille, le Patriote en chef affinait ses accusations. Lors d’un meeting à la Place de la Nation, ex-Obélisque, il indiquait que M. Diallo a encaissé 46 milliards de FCfa.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *