64 Marocains candidats à l’immigration clandestine interpelés à Ceuta

Quatre-vingt dix personnes ont été arrêtées lundi lors d’une opération surprise menée par la garde civile de Ceuta. Parmi elles, 64 étaient d’origine marocaine et ont été interpellées  dans le cadre de cette opération menée en collaboration avec la police portuaire de la ville, indique l’agence de presse espagnole EFE.

La même source indique que parmi ces Marocains, 37 étaient des mineurs. Ces derniers ont été retrouvés « à la fois sur la jetée du port et cachés dans d’autres endroits, tel que le toit d’une station-service ». Les autres migrants sont eux d’origine algérienne. La police espagnole ambitionne à travers cette opération de « réduire la pression migratoire autour du port », souligne EFE.

Enfin, il est précisé qu’il reste un grand nombre de candidats à l’immigration clandestine se trouvant à proximité du port. Ces derniers cherchent à pénétrer illégalement grâce à un navire ou un véhicule afin de traverser le détroit de Gibraltar. Les 37 mineurs marocains ont été placés au Centre d’accueil provisoire d’immigrants (CETI). Quant aux 27 adultes de même nationalité, ils feront l’objet d’une procédure d’expulsion vers le Maroc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *